🌐 Membre(s) Map

Carnets de voyage : Costa Favolosa "Retour des Fjords", du 12 au 19 juillet 2019 635


Juste pour une humble participation au fonctionnement de notre forum :
- une ambiance et un cliché de notre voyage,... que déjà beaucoup ont fait.

Echanges en relation sur le forum


Une croisière d' une semaine, en période de " vacances scolaires d' été ", n' est pas.. du tout... dans nos aspirations naturelles.... et tant qu' a patauger dans les circonstances inhabituelles, ajoutons que fêter nos " 50 ans de mariage "... ne l' est pas non plus.
(Mais cela deviendra une bonne référence pour les 50 suivants.)
Faire venir : - fils, bru,... et petits enfants, pour cette commémoration, sur un bateau, et cette destination a dépaysement garantie..... ne fût pas une mauvaise idée....

Le Favolosa, au départ de Warnemunde, (... cela doit vous faire le même effet qu' a moi a la réservation... : - ou ? ) : - port annexe de Rostog, sur la Baltique en Allemagne, " ex " de l' Est, vers :
- Copenhague - Geiranger / Hellesylt - Bergen - Stavanger - Gothenburg. s' acquitta fort bien de sa mission.

Navire plaisant, a notre goût, préféré même au Pacifica, sa décoration " COSTA " plus légère, offrant une ambiance visuelle non agressive, agréable. Quelques variantes dans les circulations du pont 5, aux multiples salons,... bien vues.
L' aménagement des ponts extérieures " arrières ", assez réussis avec cette échelle de " niveaux terrasses ", du pont 5 au pont 12 bien repensée, qui neutralise les possibilités de concentrations de chaises longues... hors au niveau bas, le 5, avec son bar a terrasse, piscine, derrière la cafétéria.

Et : - . soulignons le, une " sono " raisonnable.
Certes, " parfois forte "... mais pas trop ! . . . . Toute la différence dans ce mot.
Théâtre, aux spectacles accessibles (et bien faits).. sans boules " Quiès "... Salons, ou danser et écouter : - oui.... Discuter... heuuu ? - non ! mais dans certains autres.. oui.

Une moyenne d' âge, étonnement " élevée " !
Nous supposions une population plus jeune avant d' embarquer : -... bah non !.... Des enfants certes, plus que sur une transat bien sur, mais en fait : - peu... et sans excès regrettables dans les comportements majoritaires..... un monde d' adultes, de 40 ans a " nous ", grands parents,.... voir " très grands " parents, aussi.

A comptes très voisins, des Allemands, Italiens, francophones, Espagnols, mais aussi : - Russes (ou assimilés) Norvégiens, Danois, Suédois,... peu d' Asiatiques. . . mais quand même.

Nous avions sélectionné des " Suites ". Celles ci parfaitement identiques a toutes celles de cette catégorie de navire, nous ont permis un rangement presque automatique de nos affaires,.... plus " délicat " pour nos hôtes, avec enfants... ou plutôt " jeunesse ", 11 et 15 ans, qui découvraient Costa...

Le personnel de cabine vint rapidement se présenter... ses " Suites " accolées étaient de leur responsabilité.
Le majordome ne manqua pas son entrée, ni sa prestation tout au long du voyage. Rapidement disponible, et souvent visible, l' homme, qui ne possédait pas le français, ne fit qu' une erreur au départ, en considérant que notre " collectivité familiale " comptant des membres bilingues,.... il lui suffirait de charger... " x ", d' une commission a mon intention.
Je ne l' entendais pas de la sorte. Il corrigea sa communication, comme ils savent le faire si vous marquez votre statut. Réactif, même en Français, un excellent professionnel.

Le restaurant " Club " n' acceptait que les clients des " Suites ".
Pratiquement pas de passagers " en, et a suppléments " : - 2, voir 3 tables sur la semaine. Aucune carte " Diamente ".

Le Maître d' Hôtel, très présent, tel un chef d' orchestre, animait tout son petit monde pour le plus grand confort des convives.
Nous avons toujours disposé, dès notre arrivée, d' une table ronde de 6 personnes, quelque soit l' heure.
Par correction, nous ne sommes jamais arrivés " juste avant l' heure de fermeture ".

Nous voulions un repas " spécifique a notre grand moment : - " les 50 ans "... (qu' il connaissait par son ordinateur) - Homards - gâteau spécial, et sa présentation a table (pas franchement discrète), . . . le photographe, invité par lui, a monter au bon moment. Bien, très bien,
Un Maître d' hôtel de grande classe et un savoir faire indéniable.

Le dernier soir, a la fin du Dîner, notre délégué francophone monta 3 superbes roses rouges, et les offrit a mon épouse, de la part du commandant !
La : - du grand COSTA.
La cuisine fût a la hauteur de nos attentes, elles, basées sur nos propres expériences, maintenant chez Costa.

Le périple nous était, a nous, déjà connu, pour l' avoir " fait", il fût un temps, sous d' autres couleurs.
Nonobstant la facilité et la simplicité des réservations d' excursions par internet, l' efficacité dans les rassemblements et départs organisés par le dit service, (que nous avons déjà apprécié sur d' autres navires Costa), nous avons subit malgrétout, un superbe " plantage ":
- Geiranger / Hellesylt;
Le bateau vous dépose le matin a Hellesylt a l' entrée du Fjords. Vous prenez un car - vous faites un périple dans des paysages superbes .... vous déjeunez dans un restaurant, très correct, il faut le reconnaître, - vous reprenez le car, et visitez, comme le matin, certains sites,... puis un sommet final, pour redescendre a votre bateau, 1 500 m (d' altitude) plus bas. . . . Bien !!!

. . . . . Sauf que nous étions : - 20 cars Costa, . . . les uns derrières les autres !!! (chiffre donné par la responsable Costa que j' ai interpellé (aimablement) a l' arrêt du déjeuné.)

Ubuesque !
. . . Les premiers cars partaient d' un lieu pour faire de la place a ceux qui attendaient sur la route !
Aux arrêts : - il y en avait PARTOUT, . . . . et des touristes tout autour.
Le point de rupture : - les toilettes " Dames " !
Dès le départ : - 20 cars a 50 personnes = 1.000 passagers, et disons : - 500 dames ? !. . . Honteux.
Les hommes, " moins contraint ", au début ne remarquaient pas le souci. Mais : - 9 h après le départ, pouvaient avoir nécessité de vaquer en lieu sur et discret, aussi.
Un magnifique ratage, s' accentuant, le temps passant: - de report contraints en attentes angoissées.
Mon dernier arrêt, m' offrit les joies de 25 minutes de files d' attente a l' endroit prescrit.
Beaucoup de cars ne pouvaient libérer la place,... a cause du retard de ces passagers la.
Comme certains a cet endroit : - je n' ai absolument rien vu. hors le dos d' un " blouson inconnu ". Chacun ses valeurs, ou plutôt ses impératifs.

Il faut reconnaître que beaucoup de petites destinations ne sont pas adaptées a cette taille de navire.
Ces escales a " circuit unique " ne sont pas assez différenciés des autres, par les organisateurs, pour qui le " rapport : - " revenus / bénéfices substantiels " attendu est tout, sauf raisonnables.

Le schéma ne fut pas a cette hauteur ailleurs. Mais limiter le nombre de places seraient la,.. un avantage pour le passager.

Nous conservons un excellent souvenir de ce voyage, nous nous serions passé du coté " trop " des excursions, mais ce n' est vraiment que le seul point.... que nous oublierons certainement....

Vous pouvez reprendre vos activités habituelles. Merci d' être encore la, a cette ligne.


CristianhcristianhCristianhcristianh Publié le : Vendredi 27 novembre 2020 @ 08:59:19